117. Comment ne plus souffrir en amour ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Comportement

Comment ne plus souffrir en amour ?

Tu en as marre que l’amour soit source de souffrance, que tes relations viennent appuyer là où ça fait mal.

Tu souffres du comportement de l’autre et ne sait plus quoi faire pour que ça change ? 

Tu en viens même à te demander si ton partenaire est un pervers narcissique ou est toxique ? 

Dans cet épisode je vais décortiquer ce que cette souffrance te dit.

Ta souffrance indique un dysfonctionnement dans la relation

Mais elle ne signifie pas forcément que l’autre est responsable de cette souffrance.

Ce qu’elle implique par contre c’est la notion d’un état qui se prolonge dans la durée sinon on parlerait juste de douleur physique et morale.

Alors dans cet épisode on va creuser les 2 types de souffrance : celle que tu t’imposes et celle que tu subis et après voir les solutions pour arrêter de souffrir.

❤️ Regarde mon wébinaire sur comment être enfin heureux/se en Amour!

Les souffrances que tu t’imposes

C’est la majorité des cas et donc arrêter de souffrir dans ce cas-là est pleinement en ton pouvoir.

Ce n’est pas le fait que la personne ne s’engage pas qui te cause de la souffrance c’est que tu te contentes des miettes

Ce n’est pas la personne indisponible qui te cause de la souffrance c’est que tu acceptes d’entrer en relation avec qui te fait souffrir.

Par expérience avec les personnes que j’ai accompagnées il y a souvent 4 grandes manières de s’imposer cette souffrance :

  • La désillusion.  C’est le cas par exemple quand tu te comportes comme dans une relation établie mais que l’autre ne l’a pas officiellement verbalisé, c’est quand tu imagines que c’est THE ONE sans avoir vraiment pris le temps de l’évaluer, c’est quand tu écoutes tes papillons et que tu te fais des plans sur la comète après quelques dates. J’en parle d’ailleurs dans l’épisode 50 Le syndrome Disney. La souffrance ici elle est 100 % créé par ton imagination parce que si tu t’en tiens juste aux faits ils ne suivent pas et ne te donnent pas d’espoir.
  • Le non-alignement.  Je te décris précisément tous les cas de non-alignement dans l’épisode 5 pourquoi tu n’obtiens pas ce que tu veux en amour. C’est par exemple le cas quand tu acceptes une aventure alors que tu veux une relation sérieuse, que tu rentres en relation avec quelqu’un où tu sais que tu n’es pas compatible avec lui sur le long terme.  Forcément ce non-alignement va te créer de la souffrance à plus ou moins long terme.  Tu peux essayer de convaincre ta tête mais ton corps tes émotions, elles ne mentiront pas.  Dans ce cas, tu as créé ta souffrance par ton choix non-aligné.
  • L’histoire que tu te racontes. C’est différent de la désillusion car tu ne camoufles pas les faits, mais c’est ta perception de ce qui se passe te crée cette souffrance.  C’est par exemple le cas quand tu as l’interprétation la plus négative des actions de ton partenaire par exemple s’il oublie de fêter l’anniversaire et que tu penses qu’il se fout de toi qu’il n’en a rien à faire tu vas beaucoup plus souffrir que si tu te dis il était débordé il a oublié. Autre exemple si tu as une dispute un conflit avec ton partenaire et tu penses que c’est automatiquement la fin. Cela peut devenir ton réflexe d’imaginer toujours le pire par exemple s’il tarde à te répondre c’est qu’il va avoir une autre fille. (J’ai une méditation pour t’aider à calmer tes pensées obsessionnelles dans l’épisode 54) .Dans ce cas cette souffrance elle est créée parce les pensées que tu nourris.
  • Si tu adoptes le rôle de la victime au sens du triangle de Karpmann et que tu redonnes ton pouvoir à l’autre. Par exemple tu souffres parce que l’autre te parle mal mais en fait tu le laisses faire. Tu te plains car il n’est pas clair mais tu ne le confrontes pas non plus pour clarifier. Dans ce cas, cette souffrance elle est créée parce que tu as donné ton pouvoir à l’autre.

Les souffrances que tu subis malgré toi

Dans cette catégorie il y a bien sûr les personnes toxiques, les abus et dans ce cas-là c’est important de ne pas continuer à les subir, de demander de l’aide et de te faire aider pour te sortir de cette situation. Si tu as plus envie de savoir si ton partenaire est un pervers narcissique ou est toxique je t’invite aussi à écouter l’épisode 13 du podcast.

Il y a aussi toutes tes blessures du passé qui sont réactivées dans tes relations amoureuses et génèrent des émotions inconfortables. Dans ce cas-là tu n’as pas choisi de réagir de cette manière, d’éprouver ces émotions, c’est un automatisme de réaction qui vient de ton passé et est enregistré dans ton système nerveux et ça peut donner ce sentiment de d’impuissance, de subir, de ne pas arriver à sortir de ces schémas.  

Pour toi

LE WÉBINAIRE gratuit

"Comment se libérer des schémas qui nous empêchent d'être heureuses en amour ?"

Enregistre-toi dès maintenant à ma newsletter et reçois le replay du wébinaire. 

* Champs obligatoires

Si tu t’abonnes à ma newsletter, tu recevras également des offres. Tu peux te désabonner à tout moment. Merci de lire ma Politique de confidentialité pour voir comment je traite les données.

Sortir de la suradaptation amoureuse

Sortir de la suradaptation amoureuse est un réapprentissage qui va au départ te demander d’aller à l’encontre de ton réflexe naturel :

  • La première étape consiste à prendre l’habitude de t’inclure dans l’équation de la relation (j’en parle plus dans l’épisode 68 Empathie et engagement ) et de te demander ce que tu veux dans cette relation, tes besoins, tes limites, tes préférences. 
  • La deuxième étape va te demander d’apprendre à communiquer à l’autre tes besoins, tes limites, tes préférences pour que la relation soit satisfaisante pour toi et à veiller qu’il y ait un équilibre en termes d’adaptation.
  • Et enfin une fois que tu sens que ces deux premières étapes sont totalement acquises et qu’il y a une base suffisamment solide et saine dans la relation, regarde les adaptations qui peuvent être une opportunité pour toi de grandir ou de développer ton esprit d’équipe.

Et si tu as besoin d’aide pour ces étapes c’est ce que tu apprends dans le programme s’ouvrir à l’amour

Dans tous les cas prends ta souffrance au sérieux

Car elle te dit que c’est trop, trop long et qu’il faut changer la situation ou ta manière de faire. 

  • Si c’est une souffrance que tu t’imposes ça passe par reprendre ton pouvoir sur ta vie amoureuse :
    • Pour la désillusion en confrontant par exemple les faits avec tes attentes et tes projections.
    • Pour le non-alignement en vérifiant ton alignement dans ton choix de partenaire, dans ta manière de communiquer ou d’agir.
    • Pour les pensées en observant l’histoire que tu te racontes et en te demandant si cette histoire te sert ou te dessert.  
    • Si tu prends ce rôle de victime en te demandant comment reprendre ton pouvoir.

Dis-toi que reprendre ton pouvoir ne se fait pas en un jour alors donne toi le droit de ne pas y arriver parfaitement dès le début, voici 3 autres conseils pour te donner le droit de commencer imparfaitement :

  • Si tu n’arrives pas à faire le 100% de la correction, commence par 5 ou 10% c’est déjà bien.  
  • Tu apprends avec l’action et la répétition en expérimentant le bienfait que cela te procure. 
  • Yogi Bhajan, un professeur de Kundalini yoga, dit que nous « souffrons tant quand nous pensons que la situation que nous vivons ne s’arrêtera jamais ». Ce qui aide parfois c’est de te fixer un délai intérieur et de t’engager une fois ce délai intérieur passé de faire un stop. 
  • Si cette souffrance vient de schémas amoureux que tu répètes, ils ne sont pas arrivés comme cela par hasard ou juste pour t’embêter, ils sont la résultante de tes expériences passées/blessures passées souvent dans tes situations où tu as perçu que ton stress émotionnel n’était pas pris en compte. Alors accueille ta souffrance, soit bienveillante avec elle et va lui apporter le soin nécessaire en faisant un travail de fond sur tes schémas amoureux. Dans mon programme S’ouvrir à l’amour tu commences par un bilan qui te permet de comprendre d’où vient cette souffrance, quels sont les schémas amoureux que tu répètes et après on va travailler sur ces schémas par le corps avec des approches psycho-corporelles. ( Tu peux écouter l’épisode 3 sur les schémas amoureux)