13. Catherine la psy: Suis-je dans une relation toxique ou avec un pervers narcissique?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Comportement

Es-tu dans une relation ou avec une personne toxique?

As-tu l’impression d’être manipulée ou rabaissée constamment dans ta relation amoureuse?

Souffres-tu dans la relation ou as-tu l’impression de toujours faire faux, d’après les dires de ton partenaire?

Quand tu lis les descriptions des pervers narcissiques sur internet, tu as l’impression de lire la description de ton conjoint? 

S’il est important de prendre une relation toxique au sérieux, il me semble que le mot pervers narcissique est aussi devenu très à la mode dans le coaching amoureux.

Le but de cet interview avec Catherine La Psy est de t’aider à identifier si tu es dans une relation toxique et/ou avec une personne toxique et comment t’en sortir.

 

 

Ci-dessous tu trouveras mon point de vue personnel sur comment sortir de relations toxiques ainsi les limites du coaching selon moi.

 

 

Ton baromètre: ton degré de souffrance

Le premier indicateur est ton degré de souffrance psychologique ou physique:

  • Arrives-tu à être toi dans la relation?
  • Es-tu respectée par ton partenaire?
  • As-tu constamment le sentiment d’être déprimée/manipulée par le comportement de ton partenaire?
  • Est-ce que tu t’isoles des autres depuis que tu es avec lui?
  • As-tu perdu totalement confiance en toi et culpabilises-tu sur tes moindres faits et gestes en appréhendant la réaction de ton partenaire?
  • Est-ce que ton corps devient de plus en plus souvent malade ou te sens-tu de plus en plus souvent stressée?

Le centre Hubertine Auclert met à disposition cet outil simple appelé le violentomètre qui mesure le degré de toxicité de ta relation.

Les clientes que j’ai pu accompagner dans ce domaine ont souvent une difficulté à percevoir par elles-mêmes la toxicité de la relation dans laquelle elles se trouvent. Ton entourage peut être une aide pour faire ce genre d’évaluation: est-ce que tu as reçu des avertissements au sujet de ta relation ou de ton partenaire par des amis proches ou de la famille proche? Ou bien as-tu des remarques sur le fait que tu as changé négativement depuis que tu es en couple, de la part d’amis ou de ta famille? La multiplication de ce genre de remarques venant de sources différentes peut-être un bon indicateur pour toi que ta relation est toxique.

 

Différence entre une personne toxique (notamment pervers narcissique) et une relation toxique

Une personne toxique est toxique avec TOUT son entourage, ne se remet pas en question, possède un trouble de la personnalité et nuit à son entourage en harcelant, en manipulant, en rabaissant ou en ayant un comportement impulsif/agressif envers l’autre.

Un des profils de personnes toxiques est le pervers narcissique qui se démarque par une survalorisation de soi-même aux dépens d’autrui, notamment en utilisant la manipulation mentale à ses propres fins de valorisation et en manquant d’empathie par rapport aux besoins ou aux sentiments d’autrui.

Le MSD mentionne que pour diagnostiquer un trouble de la personnalité narcissique, la personne doit avoir un schéma persistant de grandiosité, de besoin d’admiration et de manque d’empathie et correspondre à ≥ 5 des éléments suivants:

  • Un sens exagéré et infondé de son importance et de ses talents (mégalomanie)
  • Une obsession de fantasmes de succès, d’influence, de pouvoir, d’intelligence, de beauté, ou d’amour parfait illimités
  • La conviction qu’elle est spéciale et unique et qu’elle ne doit s’associer qu’avec des personnes hors normes
  • Un besoin d’être admirée de façon inconditionnelle
  • La conviction de disposer d’un droit
  • L’exploitation des autres pour atteindre ses propres objectifs
  • Un manque d’empathie
  • La convoitise suscitée par les autres et le sentiment que les autres l’envient
  • L’arrogance et la fierté

Ce diagnostic doit être posé par une personne formée. Ces éléments sont justes une indication.

Une relation toxique est une relation entretenue par des jeux psychologiques qui font souffrir à terme toutes les personnes de la relation est où chaque personne prend alternativement un des rôles suivants, que Karpman a identifié comme étant le triangle dramatique:

  • Le Persécuteur ou Bourreau qui fait souffrir autrui pour canaliser ses propres peurs. Il domine en s’imposant (“Je sais mieux, j’ai raison”).
  • La Victime qui pense que les autres sont responsables de son bonheur/malheur et se sent impuissante. Elle domine les autres en s’apitoyant (“Je suis faible, on doit m’aider”).
  • Le Sauveur qui vole au secours d’autrui, même quand l’autre n’a rien demandé. Il domine les autres en se rendant indispensable (“Les autres sont faibles, je dois les aider”).
Triangledramatiquekarpman

Les personnes ne sont pas toxiques en soi, ce sont leurs interactions qui sont toxiques. Ces jeux psychologiques sont bien trop souvent pratiqués inconsciemment et fonctionnent sous le mode du perdant-perdant, c’est-à-dire où finalement chaque individu alimente le jeu psychologique et en souffre à la fois. Il est courant de changer de rôle dans une même relation, en fonction de la situation.

Si tu veux en savoir plus, je te recommande aussi d’écouter les épisodes du podcast de Jennifer Picci Only up to you qui a fait une interview plus longue de la psychothérapeute Catherine La Psy à ce sujet  (Aka @Catherine_lapsy) dans les épisodes 97 et 98.

 

Comment sortir d’une relation avec une personne toxique?

Une personne toxique n’a pas conscience qu’elle est toxique. Si tu es en relation avec une personne toxique, tu ne peux pas sauver la relation. Il est important de te défaire de son emprise et arrêter la relation.

Pour t’aider dans ce processus, cela ressort du domaine du coaching et je t’invite à faire appel à un psychothérapeute (en Suisse tu as une liste sur le site FSP) et à tes proches pour te soutenir dans cette étape.

Une personne victime de personnes toxiques peut se sentir fragile dans son identité et coupable de faire ce pas et donc avoir du mal à passer à l’action seule.

 

Comment sortir d’une relation toxique?

Pour jouer aux jeux psychologiques il faut être au moins 2. Dès lors, quand tu perçois l’autre dans le rôle de Bourreau, de Victime ou de Sauveur, cela veut dire que forcément tu as embrassé un des autres rôles.

La première étape consiste à lister toutes les fois où la relation est toxique, en essayant de comprendre le rôle que tu as joué.

Cela va te permettre de voir si tu te positionnes majoritairement dans un rôle de Victime ou Sauveur ou Bourreau dans cette relation ainsi que de repérer ce qui déclenche ce jeu (une “phrase”, une émotion, les dires ou actions de l’autre, tes propres dires ou actions…).

Tu peux ensuite consciemment décider de ne pas jouer ton rôle et ainsi tu désamorces le “jeu”:

  • Si tu prends souvent le rôle de Victime, tu peux te demander comment tu peux reprendre ton pouvoir personnel et reprendre les rênes de ton bonheur dans cette situation.

  • Si tu avais le rôle de Sauveur, tu peux reprendre confiance en la capacité des autres à s’aider eux-mêmes à leur propre rythme et apprendre à être en relation sans aider ou donner.

  • Si tu prends le rôle du Bourreau, tu peux apprendre à valoriser l’avis de l’autre et à le respecter. Aussi, tu peux respecter le souhait de l’autre de changer, ou pas, et à quel rythme. Tu peux apprendre à communiquer ton désaccord en partageant tes émotions sans imposer ou critiquer.

Selon l’ancrage des jeux psychologiques dans une relation, il est possible que cela ne suffise pas et qu’une séparation soit nécessaire.

 

Trouver l’origine de ce comportement toxique dans ton passé

En observant ta manière d’agir dans la relation, tu as peut-être remarqué que tu es en train d’imiter un comportement passé que tu avais (par exemple dans ta manière d’agir avec tes parents dans ton enfance) ou que tu reprends le même rôle d’un de tes parents ou d’un membre de ta fratrie.

Tu répètes pour ainsi dire le modèle d’interactions que tu as appris. Regarde mon wébinaire gratuit pour comprendre comment tu as enregistré ce modèle d’interaction.

Pour toi

LE WÉBINAIRE comment se crée-t-on une blessure du passé?

Enregistre-toi dès maintenant à ma newsletter et reçois le replay du wébinaire comment se crée-t-on une blessure du passé ? 

* Champs obligatoires

Si tu t’abonnes à ma newsletter, tu recevras également des offres. Tu peux te désabonner à tout moment. Merci de lire ma Politique de confidentialité pour voir comment je traite les données.

 

Pour te libérer de cette manière d’interagir en relation, il y a deux étapes:

  • Comprendre l’origine de cette manière d’agir dans ton passé et la déprogrammer pour qu’elle ne soit plus ton standard.
  • Pratiquer consciemment de nouvelles manières d’interagir pour que cela devienne ton nouvel automatisme.

Ce travail est inclus dans mon programme S’ouvrir à l’Amour.