Bien vivre l’isolement forcé dû au coronavirus quand on est célibataire

Bien vivre l’isolement forcé dû au coronavirus quand on est célibataire

Après presque 3 semaines de confinement tu te surprends à avoir plus de vagues émotionnelles, voire des coups de blues ou une anxiété plus latente?

C’est normal, cette période d’isolation forcée refait rejaillir tous tes mécanismes de réactions en lien avec la survie, comme par exemple la peur de la solitude ou de finir seule, l’angoisse d’un futur incertain, un sentiment de non-contrôle ou d’impuissance face à la situation ou enfin un sentiment d’abandon social.

L’article ci-dessous a pour but de te donner quelques conseils pratiques pour mieux vivre ce confinement quand tu es seule.

 

Accueillir tes émotions en passant par le corps

Les émotions sont des réactions physiologiques du corps. Pour les calmer il faut passer par le corps:

  • La respiration en sifflant à l’inspire et à l’expire permet de calmer le nerf vagal et de relâcher le stress émotionnel.
  • La méthode ECAP permet de t’ancrer et de t’enraciner

  • En cas d’anxiété tu peux calmer ton agitation intérieure liée au futur en te reconnectant au moment présent par le biais de tes 5 sens:
    • Reconnais CINQ choses que tu voies autour de toi. Il peut s’agir d’un stylo, d’un point au plafond, de n’importe quoi dans ton entourage.
    • Reconnais QUATRE choses que tu peux toucher autour de toi. Il peut s’agir de tes cheveux, d’un oreiller ou du sol sous tes pieds.
    • Reconnais TROIS choses que tu entends. Il peut s’agir de n’importe quel son extérieur: la route, de la musique, les oiseaux, la télé.
    • Reconnais DEUX choses que tu peux sentir, tel que par exemple une odeur de cuisine, d’un parfum ou d’un produit cosmétique que tu aimes bien.
    • Reconnais UNE chose que tu peux goûter. Une boisson ou quelque chose à manger.

Compenser l’isolation sociale

Le sens du toucher est le sens le plus déprivé par le manque de connections sociales.

Un moyen simple de compenser ce manque de contacts est de pratiquer l’auto-massage (par exemple selon la tradition ayurvédique avec de l’huile légèrement chauffée à la bougie).

Un élément essentiel est bien-sûr de continuer à interagir socialement avec ses proches et amis ou en participant à des rassemblements de groupes en ligne (pour du yoga, de la méditation ou du sport par exemple).

Un dernier moyen est de se sentir utile aux autres en les aidant. En rendant service tu te reconnectes à l’énergie de l’amour et tu sors de la négativité. Tu peux proposer d’aider les personnes âgées de ton immeuble de faire leurs courses ou prendre de leurs nouvelles par téléphone. Si tu sais coudre tu peux aider à fabriquer des masques, tu peux soutenir les indépendants locaux en consommant chez eux ou tout simplement tu peux offrir une écoute attentive à une personne qui vit la situation plus difficilement que toi.

 

Veiller sur l’influx d’informations

En cette période de doute il y a une surabondance d’informations, soit alarmantes ou pour s’occuper l’esprit pendant cette quarantaine.

Cette masse d’informations surcharge ton cerveau qui doit « filtrer » plus de nouvelles informations que d’habitude en plus de tes propres réflexions et réactions émotionnelles, ce qui peut entraîner plus de pensées ruminantes (petit vélo mental) voire un début d’anxiété.

Pour compenser ce surplus d’informations il y a deux possibilités:

  • Diminuer la quantité de nouvelles informations en limitant ton accès à l’information à une seule source (de qualité) et en faisant une pause des réseaux sociaux.
  • Augmenter ta capacité à « filtrer » cette nouvelle quantité d’informations en augmentant ton temps de méditation ou d’activité sportive. Tu peux télécharger ici gratuitement 3 méditations pour plus de sérénité émotionnelle.

Cet exercice de Kundalini yoga peut t’aider si tu as déjà des pensées ruminantes

Voir les chances du confinement en te posant les bonnes questions

Ton cerveau est un outil extraordinaire qui met tout en œuvre pour répondre à tes interrogations ou pour confirmer par le biais d’exemples tes affirmations.

Pour voir ce confinement comme une chance, il suffit de te poser les bonnes questions:

  • Par exemple au lieu de dire « C’est dur de vivre cet isolement » pose-toi la question « Comment cet isolement forcé peut être une opportunité pour moi en tant que célibataire? » Tu seras surprise des nombreuses possibilités qui s’offrent à toi: tu peux commencer un projet de vie personnel qui te tient à cœur, tu peux choisir ce moment pour faire un travail de fond sur ta vie amoureuse, tu peux organiser ou imaginer quel sera ton prochain grand voyage ou tout simplement regarder comment tu peux augmenter ta routine bien-être.
  • Au lieu de dire « Je dois arrêter ma recherche de partenaire à cause du confinement » pose-toi la question « Comment continuer ma recherche de partenaire pendant l’isolement ». Tu seras surprise de voir ce qui était avant le confinement est toujours valable maintenant, seule la forme change (en ligne):
    • Tu peux toujours rencontrer des partenaires potentiels en vidéo-conférence
    • Tu peux toujours rencontrer un partenaire potentiel en faisant des activités de groupe en ligne (par exemple du sport via Zoom, Instagram live ou Facebook).

Comprends d’où cela vient

GRÂCE à mon wébinaire gratuit

et comprends comment tes blessures du passé influencent ton amour envers toi-même et tes amours.

Comprends d’où cela vient

GRÂCE à mon wébinaire gratuit

et comprends comment tes blessures du passé influencent ton amour envers toi-même et tes amours.

Agenda

Dans ce wébinaire gratuit tu vas apprendre:

  • Comment les blessures du passé influençent tes amours?
  • Comment se crée-t-on une blessure du passé ?
  • Pourquoi les blessures du passé s’enregistrent dans le corps, plus particulièrement les organes ?

* Champs obligatoires
Si tu t’inscris à ce webinaire, tu seras abonné à ma newsletter et tu pourras recevoir des offres de ma part. Tu peux te désabonner à tout moment. Merci de lire ma Politique de confidentialité pour voir comment je traite les données.

Les avantages du confinement selon moi

Je vois 3 grands avantages:

  • Le confinement est une véritable opportunité pour connaître ton partenaire sans être seulement guidée par la chimie de l‘attraction qui est plus forte quand tu rencontres vraiment la personne (effet des phéromones). Ce confinement va t‘aider à d‘abord connaitre ton partenaire sur un autre plan plus intellectuel, de voir s’il partage les mêmes valeurs que toi (quelle est son attitude par rapport à la pandémie, est-ce qu‘il aide sa famille ou ses voisins, est-ce que cette quarantaine forcée va lui faire changer sa consommation) avant de t‘impliquer physiquement ou émotionnellement avec lui. Tu vas également découvrir son intérieur qui va t‘en apprendre beaucoup sur lui (ses goûts, son indépendance).
  • Le confinement est l’occasion idéale de proposer un café individuel en tête à tête à un collègue de travail ou une connaissance qui attire ton attention plus que d‘autres. En temps normal cela est plus difficiles car tu vois cette personne en groupe. Maintenant c’est l‘occasion rêvée de le faire, car les personnes avec enfants ne pourront pas se joindre à vous et que la technologie limite le nombre de personnes en simultanée (4 sur whatsapp par ex).
  • Enfin, le confinement t’oblige à affronter tes problèmes relationnels. Très souvent, quand tu es célibataire tu t’occupes l’esprit en te chargeant d’autres d’activités. Ce temps de crise est une opportunité pour redéfinir ce qui est essentiel à tes yeux, faire face à ce mal-être, prendre le temps de faire un bilan et comprendre pourquoi tu es seule, pourquoi tu répètes certains schémas en amour. C’est une étape essentielle pour sortir définitivement de ton célibat, éviter de répéter les mêmes erreurs pour enfin réaliser ton rêve d’être heureuse en couple. Je propose ce travail dans mon programme en ligne de 4 semaines S’ouvrir à l’amour
Fermer le menu
×
×

Panier